Programmation
Nouvelle

Parler Flamenco avec Alexandre St-Pierre

Publié le par Bertille Courtis, agente aux communications du ROSEQ
La Otra Orilla, Rite - Crédit : Bruce Zinger

Avec le passage dans l’est du Québec de la compagnie La Otra Orilla au cours des prochains jours, je souhaitais en apprendre davantage sur le Flamenco, danse de caractère, intense et électrisante. Je me suis tournée vers Alexandre St-Pierre, directeur général et artistique du Vieux Théâtre de Saint-Fabien (Bas-Saint-Laurent) mais aussi musicien et passionné de Flamenco.

J’ai quelques questions à lui poser. Il est à peine 9 h du matin et déjà, il est emballé d’en parler!

Comment Alexandre a-t-il connu cette compagnie?

Il faut savoir qu’il connait depuis plusieurs années quelques membres du groupe de La Otra Orilla. Suite à un séjour en Espagne en 2006 (on voit déjà ici la passion pour le Flamenco!), il souhaitait accompagner des danseurs.ses de Flamenco.

C’est là qu’il rencontre Myriam Allard, alors enseignante et danseuse originaire de Québec, co-fondatrice de la compagnie. Sa passion, sa pédagogie et sa personnalité ont ancré leur relation professionnelle jusqu’à aujourd’hui encore.

Quant à Caroline Planté, guitariste du groupe, Alexandre l’a eue comme professeure de guitare. Spécialisée en Flamenco, il était sûr qu’ils allaient finir par se rencontrer!

Qu’est-ce qui rend cette compagnie unique à ses yeux?

La Otra Orilla est une compagnie de danse Flamenco ayant de profondes racines traditionnelles, qui propulse la discipline vers la contemporanéité. Il suffit de regarder leur spectacle Magnetikae pour comprendre tout le paradoxe mais aussi toute la beauté que la dualité entre le Sud et le Nord, la tradition et la modernité, peut amener entre ces deux mondes. Ce rapport temporel sans cesse exposé apporte réflexion à chaque spectacle.

Selon Alexandre, parler du contenu ne suffit pas pour dresser le portrait complet de la compagnie. Le contenant est tout aussi unique! Les mises en scène (créées par son conjoint co-fondateur de la compagnie et chanteur du groupe, Hedi Graja), les lumières, les costumes, tantôt traditionnels tantôt contemporains, apportent une intensité palpable en salle.

Et bien sûr, c’est sans parler de l’interprétation " El Duende " si caractéristique de Myriam et de ses danseurs.ses. " El Duende " me direz-vous? C’est le terme utilisé pour exprimer cette magie dans l’interprétation!

Que ressent-il en voyant du Flamenco?

C’est à ce moment-là qu’Alexandre se remémore un souvenir : celui du jour où il est entré en symbiose avec le Flamenco lors d’un spectacle. " Lors d’un festival de Flamenco en Espagne, j’ai sorti mon premier " Olé! " sans m’en rendre compte! Le fait de regarder le spectacle et de me sentir avec eux nous entraîne à partager nos émotions brutes, ce qui donne du jus aussi aux artistes pour continuer. Ils carburent à la performance. " Il avait, à ce moment-là, son visage illuminé!

Comment les spectateurs vivent les spectacles de Flamenco au Vieux Théâtre?

Un noyau d’amateurs de Flamenco demeure à Rimouski. Des cours de danse Flamenco se donnent régulièrement. Ils viennent donc presque à chaque spectacle de Flamenco programmé. S’ajoutent à ce centre, des néophytes qui ne restent jamais insensible à cette ambiance électrisante. Ils embarquent joyeusement dans les applaudissements et autres marques auditives initiés par les aficionados.

Sans oublier que le Flamenco a plusieurs styles : les gitans s’imprégnaient de l’énergie des régions qu’ils côtoyaient. Tantôt joyeux, tantôt lyrique et romantique, c’est donc un voyage que vivent les spectateurs à chaque présentation.

Pourquoi choisir cette œuvre dans ta programmation?

" Que la compagnie présente une œuvre traditionnelle ou contemporaine, je sais que je ressortirai du spectacle en ayant vécu quelque chose de nouveau. Pour moi, La Otra Orilla n’est pas juste une bonne compagnie de Flamenco québécoise, c’est une bonne compagnie de Flamenco! "

C’est par visioconférence que ce bel échange a eu lieu. Malgré la froideur de l’écran, l’émotion quant à l’évocation du Flamenco était évidente. Merci Alexandre pour cette rencontre!

Et vous, le Flamenco, ça vous dit quoi? ;)

 

Accéder à Rite, prochain spectacle présenté dans l'est du Québec

Accéder aux dates et lieux des spectacles

Partagez